La Thaïlande pour Noël

Publié le par 3643eur

 Thailande 0074

Au retour de Californie, la barre pour la suite du voyage flirte avec les étoiles.

 

Nous faisons escale à Tokyo (youpie !!) puis à Hanoi, avec une nuit à l’aéroport. Je souffre du jetlag, et certainement aussi du voisinage avec quelques gros rats. Ils grimpent au mur, explorent le sol, se battent dans le faux-plafond... Pendant que Louis s’assoupit, je me charge de garder les frontières de notre territoire.

Nous avons déjà passé quelques nuits dans des aéroports. Désormais, les autres voyageurs en transit envient notre stratégie de couchage. Matelas de sol, sarongs en guise de draps, coussin gonflable et masque pour moi, boules Quiès arrimées dans le pavillon. Ensuite, il suffit de dormir ligoté aux bagages pour les retrouver au petit matin (simple non ?). Ce genre de nuit offre finalement un repos tout à fait acceptable.  Exception faite ici, à Hanoi, où les agents de sécurité démontrent une ténacité équivalente à celle des rats. Ils nous obligent à déplacer notre chambre par trois fois, juste au moment de sombrer dans le sommeil. Et après je n’arrive plus à m’endormir, ben voilà.

 

Voilà pour la petite histoire, typique d’un si long voyage. Elle fleure bon l’aventure, mais vous rappellera aussi les joies du lit douillet.

 

Thailande 0218

 

Nous atterrissons le lendemain en Thaïlande. Nous pensons rester 5 jours à Bangkok. Le temps d’obtenir le visa pour l’Inde et de faire un check-up pour trois cacahuètes suisses dans un hôpital plutôt luxueux. Nous y côtoyons vacanciers malins et bien-nantis arabes, venus avec leurs femmes. La cohabitation dans les salles d’attentes posera quelques soucis, les postérieurs de ses dames voilées tolérant peu la proximité de celui de Louis. Un couple prendra même l’ascenseur vers le haut, plutôt que de partager avec nous celui vers le bas ! Au vu de cette sensibilité exacerbée, je prie très fort pour qu’ils ne remarquent pas certains commerces des rues de Bangkok…

 

Noël devrait se passer aux Philippines, en plongée avec des requins-baleines. Mais, surprise, le visa indien requiert 10 jours ouvrables. Ce qui nous renvoie au 26 décembre (déjà, mais que le temps passe vite !!). Nous décidons donc de rester (au même temps, sans passeport le choix était rapide), même si nous souhaitions garder la Thaïlande pour de plus brèves vacances, vu son accès facile. Beaucoup d’Occidentaux partagent cette vision: la Thaïlande pour Noël, easy baby ! Le pays regorge de touristes rescapés de la jungle du travail, un peu vitreux,des pixels encore imprimés dans la rétine.

 

La minute Betty Bossi :

 

Oh délices thaïlandais !! Currys, sticky mango rice, soupes à la coco, ananas au piment, cafés locaux, jus frais… Nous avouons une grande satisfaction à désormais croquer le piment à pleines dents. Par contre, de plus en plus difficile de mordre dans de la cuisse animale. En dehors de sommets culinaires inévitables, tels le steak japonais ou américain, nous penchons vers le végétarianisme. En Chine, j’avais déjà pu goûter à l’estomac de canard (confondu avec un champignon), en Indonésie aux poumons et cœur de poulet (en brochette, très mignon), et au Vietnam au kebab de chien (par erreur aussi). Après ce tour d’horizon assez varié niveau protéines animales, je me permet de les snober un peu.

 

La minute Club Med:

 

Fitness à Bangkok, incluant spinning et Hot Yoga – grimpe à Railay (Tonsai Beach) – retrouvailles avec Jenny et François à Ko Phi Phi puis Ko Lanta – Nouvel An mythique à Ao Nang –  plongée au départ de Kao Lak dans les îles Surinam et Similan– retrouvailles avec Fanny et Yann à Bangkok

 

Ici, la grimpe à Railay. On prend un cours pour se débrouiller ensuite tout seuls. Il me va falloir apprendre à retenir Louis. Sans aide extérieure.

 

Thailande 0252

 

Les temps forts:

 

- Les retrouvailles avec nos amis, surtout en ces périodes de fête, où il fait bon être entouré !

Ici: Jenny et François 

Thailande 0636

 

 

- Les massages à gogo. Nous découvrons le meilleur des massages à Bangkok. Adresse disponible pour les intéressé(e)s ;-) D’ailleurs à ce sujet j’attends le feedback de Sophie, Roger et Flavio :-)

 

- Noël au son de Bob Marley, dansant pieds nus sur le sable. « Keep calm and carry on ! » Merci Churchill pour ce slogan percutant, imprimé au Vietnam sur des millions de t-shirts soooo coool.

 

Thailande-0525.jpg

 

- Le deep water soloing (grimper sur des gros cailloux puis sauter dans l’eau, - hauteur variable selon le courage ou les mauvaises expériences passées ).

 

Louis en Little Buddah:

Thailande 0510

 

Et moi un peu plus proche du plancher des poissons:

 

Thailande 0487

 

- Le Nouvel An de luxe grâce à Gillou et Nadège (merci !!), avec fish spa, pizza et cocktails. Ma peau (délicate sûrement ?) résiste peu voire pas du tout aux chatouilles provoquées par ces petites bouches-ventouses voraces (avouez, vous frémissez aussi !). Brève séance pour moi mais Louis aura le pied d’abord courageux puis divinement doux.

 

Thailande 0700

 

 

 

Thailande 0682

 

- Les 3 jours de plongée depuis Kao Lak en direction de la Birmanie. Où le moteur du bateau rend d’abord l’âme, le premier jour, en pleine mer. Puis, après un sauvetage hasardeux, nous plongeons avec bonheur parmi des nuées de poissons, et un hippocampe (fallait le remarquer celui-là !). Et où lors de la dernière plongée, je perds mon groupe et inversement, dans une épave à eau verdâtre (= faible visibilité). En suivant un poisson-ballon à épines (énormes !!) puis un autre groupe (dans cette eau tout le monde ressemble à un schtroumpf sale). Mais finalement nous nous retrouvons tous à la surface, plus ou moins vite.

 

Pour fêter nos retrouvailles et cette abondance d’oxygène, nous organisons une soirée fluo avec nos nouveaux amis australiens, Cam et Jayne. Au son de la musique de natel (=téléphone portable), car il est ce soir veille des élections, donc musique interdite (oui nous sommes aussi interloqués).

 

Jayne, Cam, Luis le divemaster & nous:

Thailande 0769

Thailande 0808  Thailande 0790

 

Thailande 0780  Thailande 0783

 

Voilà, la Thaïlande pour Noël a quelque chose de jouissif, que nous ne saurions raisonnablement déconseiller ! La tong au pied, les bracelets aux poignets, la fleur dans la mèche, exhalant l’huile de massage et parfois la bière, le touriste chasse vite son regard hagard pour arborer un sourire extatique…

 

Thailande 0446

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article